• Critique: Ôtez-moi d'un doute

    Ôtez-moi d'un doute de Carine Tardieu avec François Damiens, Cécile de France, Alice de Lencquesaing, André Wilms, Guy Marchand, Estéban, Sam Karman

    Affiche Ôtez-moi d'un doute

    L'histoire: Erwan, démineur de son état, perd soudain pied lorsqu’il apprend que son père n’est pas son père. Malgré toute la tendresse qu’il éprouve pour l’homme qui l’a élevé, Erwan enquête discrètement et retrouve son véritable géniteur : Joseph, un vieil homme des plus attachants, pour qui il se prend d’affection. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Erwan croise en chemin l’insaisissable Anna. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Tous les cinq ans, la réalisatrice Carine Tardieu nous gratifie d'un long métrage, ici, c'est son troisième. Comme à chaque fois, le casting est plus qu'intéressant avec, en tête d'affiche, le duo belge François Damiens-Cécile de France. Tous deux mènent le film avec justesse et naturel, sans esbroufe. Le reste du casting est tip-top: Guy Marchand en vieux papa pas gâteux, André Wilms propriétaire d'un chien s'appelant Pinochet (parce qu'il aime bien lui donner des ordres), Alice de Lencquesaing en future fille-mère (Zorro l'a marquée d'une drôle de façon) ainsi qu'Estéban avec une voix à la Homer Simpson.
    Cette comédie dramatique nous interroge, avec tendresse et subtilité, sur une question controversée: qu'est-ce qu'un père ? Le père biologique ou celui qui élève l'enfant ? En plus dans le film, la question se pose à l'âge adulte, au moment où on a acquis certaines certitudes, certains réflexes. Tout cela amène à une remise en question de part et d'autre.
    Au final, un tout bon moment de cinéma !

    « Festival du film politique: clap 1èreCritique: HHhH »

    Tags Tags : , , , , , , , ,