• Critique: Orpheline

    Orpheline de Arnaud des Pallières avec Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Solène Rigot, Véga Cuzytek, Gemma Aterton, Sergi López, Jalil Lespert, Nicolas Duvauchelle, Robert Hunger-Bühler, Karim Leklou, Jonas Bloquet

    Affiche Orpheline

    L'histoire: Quatre moments de la vie de quatre femmes. Une petite fille de la campagne, prise dans une tragique partie de cache-cache. Une adolescente ballottée de fugue en fugue, d'homme en homme. Une jeune fille montant à Paris et frôlant la catastrophe. La femme accomplie enfin, se croyant à l'abri de son passé. Peu à peu, ces figures forment une seule et même héroïne.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Quatre actrices pour un seul et même destin. Quatre visages différents les uns des autres et qui, chacun à leur manière, dégagent quelque chose de fort et de beau. Adèle Haenel, Adèle Exarchopoulos, Solène Rigot et Véga Cuzytek incarnent l'une après l'autre Renée (Karine adulte), Sandra (Karine ado), Karine (Karine à 13 ans) et Kiki (Karine enfant). Quatre identités pour une seule et même personne qui, tout au long de sa vie, va chercher son identité à travers les hommes. Un portrait peu commun et bien mené. Voilà résumé, en quelques phrases, le cinquième film de Arnaud des Pallières.
    Bien entendu, c'est plus complexe que je viens d'écrire, il y a la construction, à rebours, on part de maintenant avec Adèle Haenel, on poursuit avec Adèle Exarchopoulos puis Solène Rigot et enfin, on termine avec Véga Cuzytek. C'est un portrait de femme(s) toujours debout, traçant sa route quoiqu'il arrive que nous livre le réalisateur, portrait coécrit avec Christelle Berthevas dont c'est partiellement l'histoire.
    Il y a aussi ces personnages, interprétés avec justesse, par un bel éventail d'acteurs, tous au diapason de la musique instillée par le réalisateur. D'abord Gemma Aterton qui joue une méchante, ensuite Sergi López, Jalil Lespert, Nicolas Duvauchelle, Robert Hunger-Bühler , les hommes qui vont traverser la vie de Karine et d'une certaine manière, façonner sa vie.
    "Orpheline" a remporté au dernier FIFF à Namur, le Bayard d'or du meilleur film ainsi que celui de la meilleure comédienne pour ses quatre interprètes principales.

    « Le Pathé Palace va rouvrir !Entretien: Arnaud des Pallières et Christelle Berthevas - Orpheline »

    Tags Tags : , , , , , , , ,