• Critique: Naissance d'une nation

    Naissance d'une nation (titre original: The Birth of a nation) de et avec Nate Parker, Armie Hammer, Penelope Ann Miller, Mark Boone Jr, Colman Domingo, Aunjanue Ellis, Dwight Henry

    Affiche Naissance d'une nation

    L'histoire: Le 21 août 1831, dans le comté de Southampton, en Virginie, l'afro-américain Nat Turner mène une révolte de Noirs, aussi bien libres qu'esclaves. Soixante Blancs et encore plus de Noirs meurent lors de la révolte.

    La critique de Michel Decoux-Derycke:  Le long métrage de Nate Parker est inspiré de l'histoire de Nat Turner, esclave afro-américain, pasteur et mort pendu en 1831. Il était à la base d' une révolte sanglante et violente en août 1831.
    Le réalisateur a voulu faire un contrepoint au classique de D.W.Griffith "Naissance d'une nation", réalisé en 1915. Film où les Noirs passaient pour les méchants et les membres du Ku Klux Klan pour des gentils. Nate Parker rate son coup ! C'est caricatural dans l'autre sens, les Blancs passent pour des gens sans âme, sauf une femme (l'exception à la règle) et les Noirs sont tous sympas, sauf bien entendu le Noir pro-blanc (il en fallait bien un). Aucune nuance, aucune subtilité.
    Le film manque cruellement de rythme. On avance pépère du début jusqu'à quasi une demi-heure de la fin. Là, ça bouge un peu avec la prise de conscience, tout de même lente à venir, de Nat Turner et l'incitation à la révolte. Mais cela reste très en-deça des attentes.
    Dénoncer l'esclavagisme que les Noirs ont subi aux Etats-Unis, c'est bien, c'est même un devoir mais le faire avec un très bon film frappant les imaginations, c'est mieux. C'est que ce Nate Parker, acteur, scénariste, réalisateur et producteur de "Naissance d'une nation" a oublié de faire.


     

    « Critique: ClashCritique: Souvenir »

    Tags Tags : , , , , , ,