• Critique: My Lady

    My Lady (titre original: The Children Act) de Richard Eyre avec Emma Thompson, Stanley Tucci, Fionn Whitehead, Ben Chaplin
    Drame, Royaume-Uni, 105', sortie le 08/08/2018, distribué par Cinéart

    Affiche My Lady

     

    L'histoire: Alors que son mariage bat de l'aile, la juge Fiona Maye se lance à corps perdu dans une affaire particulièrement compliquée, celle d'un jeune garçon de 17 ans malade refusant un traitement médical sur base de convictions religieuses.

    La critique: Cela fait du bien de revoir Emma Thompson dans un rôle conséquent, son jeu est impeccable. En revanche, le personnage du garçon est décevant. Le jeune homme, malade et "sauvé" par la décision de la juge jouée par Emma Thompson, finit par éprouver des sentiments un peu flous (amour ou fascination, on ne sait pas) envers elle. Leurs scènes communes sont bizarres, peut-être parce que Emma Thompson, inconsciemment, a tiré la couverture à elle ou parce que Fionn Whitehead n'a pas la carrure nécessaire ? Dans la distribution, il ne faut pas oublier Stanley Tucci, le mari de la juge, Ben Chaplin, le père du jeune homme ou encore Jason Watkins en assistant de la juge, tous sont justes dans leurs personnages.
    Je me demande quelle est la leçon à tirer de ce film ? Est-ce une critique de la religion, de son caractère extrême (refus de la transfusion sanguine en tant que Témoin de Jéhovah) ? Est-ce la mise en évidence de la complexité des relations humaines (l'amitié, l'amour, le couple, la relation entre enfant et parent) Est-ce une attaque sur le caractère inhumain des lois en général, du métier d’avocat ou de juge ? Toutes ces questions font que la compréhension du film est quelque peu embrouillée.

    ,

    « Critique: Fleuve noirCritique: En Eaux troubles »

    Tags Tags : , , , , ,