• Critique: Mr Wolff

    Mr Wolff (titre original: The Accountant) de Gavin O'Connor avec Ben Affleck, Anna Kendrick, Jon Bernthal, J.K. Simmons, John Lithgow

    Affiche Mr Wolff

    L'histoire: Petit génie des mathématiques, Christian Wolff est plus à l'aise avec les chiffres qu'avec les gens. Expert-comptable dans le civil, il travaille en réalité pour plusieurs organisations mafieuses parmi les plus dangereuses au monde. Lorsque la brigade anti-criminalité du ministère des Finances s'intéresse d'un peu trop près à ses affaires, Christian cherche à faire diversion : il accepte de vérifier les comptes d'une entreprise de robotique ayant pignon sur rue. Problème : la comptable de la société a décelé un détournement de fonds de plusieurs millions de dollars. Tandis que Christian épluche les comptes et découvre les rouages de l'escroquerie, les cadavres s'accumulent… 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Après avoir enfilé le costume de l'homme chauve-souris, Ben Affleck  endosse le costume d'un comptable à la double vie. Un rôle ambivalent pour l'acteur américain. Un scénario bien écrit qui, tout au long du film,  propose quelques twists et plusieurs fausses pistes.
    Ben Affleck incarne cet homme porteur d'une forme d'autisme (le syndrome d'Asperger) et on y croit. Les flash-backs nous font bien comprendre par quoi il est passé et pourquoi il est devenu ce comptable plutôt spécial. Les seconds rôles ne sont pas mal du tout particulièrement J.K Simmons en directeur des impôts proche de la retraite et voulant absolument clore un dossier. Dommage tout de même que Anna Kendrick ait un rôle réduit à la portion congrue.
    Contrairement à d'autres, je n'ai pas trouvé la dernière partie moins bonne. Certes, elle est rapide mais cela ne m'a pas choqué ou gêné.



    « Sing Street: la playlistCritique: Dernier train pour Busan »

    Tags Tags : , , , , , , ,