• Critique: Miss Preregine et les enfants particuliers

    Miss Preregine et les enfants particuliers de Tim Burton avec Eva Green, Samuel L. Jackson, Kim Dickens, Judi Dench, Asa Butterfield, Allison Janney, Chris O'Dowd, Rupert Everett, Terence Stamp

    Affiche Miss Preregine et les enfants particuliers


    L'histoire: A la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs… et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Depuis "Les Noces funèbres" en 2004, c'est clairement le meilleur film de Tim Burton. Celui-ci s'était quelque peu perdu, pendant une dizaine d'années, dans des longs métrages qui ont divisé la critique. Ici, il adapte le roman éponyme de Ramson Riggs, resté 63 semaines en tête à la première place du New York Times Best Seller list en 2011.
    En ce qui me concerne, j'ai mis du temps à rentrer dans le film. Mais une fois dedans, je me suis bien amusé en retrouvant l'univers burtonien que j'avais apprécié auparavant. Déjà, le casting est réussi: Asa Butterfield, Jack le jeune héros ("Le monde de Nathan"), Eva Green campant avec bonheur Miss Peregrine, Terence Stamp en grand-père mentor de Jack ainsi que Samuel L.Jackson en méchant.  Tout ce petit monde nous emmène dans des aventures rythmées, amusantes, horrifiantes. Quant à la réalisation, elle est bien entendu truffée d'effets spéciaux, ceux-ci ne vont pas révolutionner le monde du cinéma mais ça passe bien.
    Au final, si vous avez envie de passer un bon moment, vous pouvez clairement y aller.

    « Critique: La DanseuseEFA 2016: deux courts métrages belges nommés »

    Tags Tags : , , , , , , ,