• Critique: Maryland

    Maryland de Alice Winocour avec Matthias Schoenaerts, Diane Kruger, Paul Hamy, Jean-Louis Collouc'h

    L'histoire: De retour d'Afghanistan, Vincent, victime de troubles de stress post-traumatiques est chargé d'assurer la sécurité de Jessie, la femme d'un riche homme d'affaires libanais, dans sa propriété "Maryland". Tandis qu'il éprouve une étrange fascination pour la femme qu'il doit protéger, Vincent est sujet à des angoisses et des hallucinations. Malgré le calme apparent qui règne sur " Maryland", Vincent perçoit une menace extérieure...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Alice Winocour, par ailleurs scénariste de l'excellent "Mustang" qui représentera la France aux Oscars, nous propose son deuxième long métrage. Celui-ci a été repris dans la section Un Certain Regard lors du dernier Festival de Cannes.
    Un des intérêts du film était Matthias Schoenaerts, la réalisatrice allait-elle le sortir de son rôle de brute épaisse qu'on lui attribue généralement depuis son succès dans "Bullhead" ? Eh bien non, l'acteur belge joue un rôle d'un militaire, revenu de combat, victime de stress post-traumatique et devenant agent de sécurité. On comprend donc que l'acteur belge imposera son physique et ne parlera pas beaucoup. Surtout qu'en face de lui, Diane Kruger a un rôle quasi muet, de plus, la réalisatrice a préféré filmer ses jolies jambes.
    Vous l'avez compris, "Maryland" m'a laissé indifférent.

    Affiche Maryland

    « Critique: BoomerangCritique: Vers l'autre rive »

    Tags Tags : , , , , , ,