• Critique: Marjorie Prime (BIFFF 2018)

    Marjorie Prime, long métrage, réalisation: Michael Almereyda , scénario: Michael Almereyda, distribution: Stephanie Andujar, Hana Colley, Geena Davis, Hanna Gross, Tim Robbins
    Drame - Mystère, USA, 99',  Prix Alfred P. Sloan Sundance 2017

    Affiche Marjorie Prime (BIFFF 2018)

    L'histoire: Un service de recréation holographique d'êtres chers décédés permet à une femme de se retrouver face à la version plus jeune de son défunt mari.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Ce genre de film en fin de Festival, c'est pour achever les spectateurs. Cela a été mon cas, j'ai tenu trente minutes. Je n'ai pas été le seul à sortir, beaucoup auraient préféré que "Marjorie Prime" passe plus tôt en semaine, il aurait sans doute été mieux accueilli. C'est surtout le thème, Alzheimer, qui fait peur.


    « Critique: Bees Make Honey (BIFFF 2018)Ça Est Du Belge ! 11 »

    Tags Tags : , , , , , , ,