• Critique: Madame Bovary

    Madame Bovary de Sophie Barthes avec Mia Wasikowska, Henry Lloyd-Hughes, Ezra Miller, Paul Giamatti, Rhys Ifans, Laura Carmichael,  Olivier Gourmet

    L'histoire: Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs. Cette vie monochrome auprès d’un époux sans raffinement est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le roman de Gustave Flaubert a été adapté plus de quinze fois au cinéma. Le premier à l'avoir fait, c'est Albert John Ray en 1932. On retrouve dans la liste Jean Renoir, Vincente Minelli, Claude Chabrol, Manoel de Oliveira ou encore Anne Fontaine, cette dernière avec un roman graphique librement inspiré de Madame Bovary. C'est dire que la réalisatrice, pour son troisième long métrage, prenait un risque vu que rarement, ces adaptations ont été réussies. Effectivement, Sophie Barthes n'arrive pas à nous donner une lecture contemporaine. 
    Déjà, tourner Madame Bovary en anglais, tout en respectant quasi à la lettre le roman, est complètement hors de propos. Ajoutez-y un casting international. Une Australo-polonaise: Mia Wasikowska, des Américains: Ezra Miller, Paul Giamatti, un Gallois: Rhys Ifans, une Anglaise: Laura Carmichael, un Belge: Olivier Gourmet. Tous essayent de tirer leur épingle de jeu mais l'alchimie ne fonctionne pas. 
    Bref, pour un film sur l'ennui, la réalisatrice réussit à nous ennuyer.

    Affiche Madame Bovary

    « Entretien: Christophe Wagner - Demain, après la guerreCritique:The Green Inferno »

    Tags Tags : , , , , , , , ,