• Critique: Lumière ! L'aventure commence

    Lumière ! L'aventure commence, documentaire de Thierry Frémaux

    Affiche  Lumière ! L'aventure commence

    L'histoire: En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Ces images sont un regard unique sur la France et le monde du 19ème et 20ème siècle.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Fascinant, prenant, émouvant, amusant, tous ces qualificatifs, je pourrais en ajouter d'autres mais je serais redondant,  pour un film à nul autre pareil. Ce n’est pas vraiment un documentaire mais une sélection de films avec le commentaire de Thierry Frémaux, directeur de l'Institut Lumière de Lyon et délégué général du Festival de Cannes. Il nous présente 108 films de 50 secondes sur les 1422 réalisés par les frères Lumière, les premiers à avoir proposé des projections collectives de films photographiques sur grand écran, entre 1895 et 1905.
    "Lumière ! L'aventure commence" nous présente les extraits classés selon divers thèmes: travail, loisirs, enfance, Paris, Monde, … L’ensemble est d'une richesse inestimable, comme témoignage de la vie à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème. Ce sont aussi les débuts du cinéma et les jalons du septième art. Tout cela avec des plans fixes d'à peine 50 secondes, on retrouve au fil des ces petits films les trouvailles des frères Lumière et de leurs opérateurs envoyés aux quatre coins de la planète: la profondeur de champ, la composition de l’image, les travellings et bien d'autres techniques.
    Les commentaires avisés et instructifs de Thierry Frémaux donnent une visibilité à ces extraits et nous permettent de comprendre ce que l'on voit. Je conseille chaudement ce film à toute personne un tant soit peu intéressée par le cinéma et son histoire.

    « Critique: The Glass CastlePink Screens 2017: 70 films à voir »

    Tags Tags : , , , , , , ,