• Critique: Loin de la Foule Déchaînée

    Loin de la Foule Déchaînée (titre original: Far from the Madding Crowd) de Thomas Vinterberg avec Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts, Michael Sheen, Juno Temple, Tom Sturridge, Jessica Barden, Héloïse Oliver

    L'histoire: Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est une nouvelle adaptation du roman de Thomas Hardy, considéré comme un des grands classiques de la littérature anglaise. La plus connue étant celle de John Schlesinger, en 1967, avec Julie Christie, Terrence Stamp et Alan Bates.
    Thomas Vinterberg s'attelle à l'exercice. Le réalisateur suédois est-il tellement has-been qu'il doit passer par un remake pour revenir dans la course ? Lui qui avait déboulé sur la scène cinématographique avec un film-choc: "Festen", dézingage de la famille. Après, ce furent plusieurs échecs artistiques et commerciaux. Toutefois, il y eut un sursaut en 2012 avec "La Chasse".
    Disons-le clairement, l'étoile de Thomas Vinterberg va pâlir un peu plus. C'est mou, sans émotions. Pourtant, Carey Mulligan et Matthias Schoenaerts essaient de sortir le film du fossé dans lequel il est tombé. Malgré leur bonne volonté, ils n'y arrivent pas. Seuls resteront les beaux paysages de la campagne anglaise.

    Affiche Loin de la Foule Déchaînée

    « La revue Cinéma Belge sur la Croisette et ailleursCritique: Trois souvenirs de ma jeunesse »

    Tags Tags : , , , , , ,