• Critique: Les petites mains

    Les petites mains, court métrage, réalisation: Rémi Allier, scénario: Rémi Allier avec Gilles Monnat et Julien Guetta, distribution: Emile Moulron Lejeune, Jan Hammenecker, Steve Driesen, Sandrine Blancke
    Drame, Belgique/France, 15'

    Affiche Les petites mains

    L'histoire: Léo est un enfant de deux ans, fils du directeur d'une usine au bord de la fermeture. Lorsque les employés découvrent les nouvelles, Bruno, un travailleur plus radical voulant se battre pour son travail, enlève Léo.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: J'ai vu ce film lors du dernier Festival Les Enfants Terribles, Festival où les courts métrages sélectionnés sont de bonne qualité voire de très bonne qualité.
    Le deuxième court métrage en solo de Rémi Allier, quatre ans après "Zinneke", nous emmène dans un conflit social.  L'un des employés veut résoudre le problème à sa manière et il le fait spectaculairement, en enlevant le fils du directeur. Au fil du film, on suit les pérégrinations de cet employé avec ce petit enfant, il va s'y attacher et comprendre qu'il fait une énorme bêtise. Ce que j'ai aimé, c'est que l'on suit cela à travers les yeux du gamin, cela donne une force au film, sans nous entraîner dans le pathos. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que j'ai une sainte horreur des films tire-larmes.
    Ce que j'ai aussi apprécié, c'est le choix de Jan Hammenecker, acteur que j'ai découvert dans "Tango libre" de Frédéric Fonteyne et qui, à chacune des apparitions au cinéma ou à la télévision, démontre l'étendue de son talent.
    Bref, je vous incite à noter dans un coin de votre tête "Les petites mains" parce qu'on reparlera bientôt de ce court métrage, il a été présélectionné aux Magritte du Cinéma 2018.

    Lire aussi l'entretien avec Rémi Allier

     

    « Ça est du Belge 1Entretien: Rémi Allier - Les petites mains »

    Tags Tags : , , , , , , ,