• Critique: Les Enfants du Hasard

    Les Enfants du Hasard, documentaire de Thierry Michel et Pascal Colson

    Affiche Les Enfants du Hasard

    L'histoire: Dans la petite école communale de Cheratte, une ancienne citée minière, des élèves issus de l’immigration terminent leur cycle d’étude primaire avec Brigitte, une institutrice dynamique. Le film suit ces enfants dans leur quotidien, tout au long de l’année scolaire.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Après nombre de documentaires en Afrique, Thierry Michel revient dans sa région d'origine, la Wallonie pour réaliser un documentaire sur une classe de primaire se nichant près d'un charbonnage, le Hasard, dont l'exploitation s'est arrêtée en 1977 et voué à la disparition. Le charbonnage est situé à Cheratte dans la région liégeoise. Le réalisateur s'est associé à Pascal Colson pour dresser le portrait de ces enfants de 11-12 ans, quasi tous issus de l'immigration turque. Ce documentaire nous montre des personnalités surprenantes et en premier, celle de l'institutrice Brigitte. On sent chez celle-ci un amour de son métier et des enfants qui, d'ailleurs, le lui rendent bien.
    Le film est aussi le reflet de ce qu'apprennent les enfants, en effet, à la fin de l'année scolaire, ils passeront le CEB (Certificat d'Etudes de Base). S'ils l'obtiennent, les enfants passeront dans le secondaire. Ils sont guidés en cela par leur institutrice, personnage incroyable, bienveillante, pleine de gouaille, drôle.
    Vraiment un documentaire à voir pour son enthousiasme et son optimisme !
     

    « Toots Thielemans à la CinematekCritique: Sage Femme »

    Tags Tags : , , , , , , ,