• Critique: Les corps étrangers - court métrage (FIFF 2014)

    Les corps étrangers, court métrage de Laura Wandel avec Alain Eloy, Michaël Abiteboul

    L'histoire: Lors de sa rééducation dans une piscine municipale, un homme doit apprendre à faire face à son nouveau corps, alors qu’il n’est pas prêt à l’assumer. Le kiné qui l’accompagne va tenter de rompre la distance qu’il entretient avec son corps ainsi qu’avec l’environnement de la piscine.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Sa sélection au Festival de Cannes 2014 a permis au court métrage de Laura Wandel d'avoir une forte visibilité. Ce n'est que justice pour cet excellent film qui nous interroge. Nous interroge sur notre propre regard, sur notre regard sur les autres. Quoi de mieux d'avoir choisi comme personnage principal un photographe de guerre. Celui-ci, à travers son appareil photo, a l'habitude de regarder les autres dans des situations extrêmes. Là, la situation est retournée et c'est un des intérêts du film.
    J'ai autant apprécié la réalisation que l'interprétation. On est littéralement plongé dans le combat de cet homme pour retrouver son autonomie.

    Affiche Les corps étrangers

    Lire aussi l'entretien avec Laura Wandel

    « La Toile Filante: les cours de cinéma d'Olivier LecomteEntretien: Laura Wandel - Les corps étrangers »

    Tags Tags : , , , ,