• Critique: Le Nouveau

    Le Nouveau de Rudi Rosenberg avec Réphaël Ghrenassia, Joshua Raccah, Géraldine Martineau, Max Boublil, Guillaume Cloud-Roussel

    L'histoire: La première semaine de Benoît dans son nouveau collège ne se passe pas comme il l’aurait espéré. Il est malmené par la bande de Charles, des garçons populaires, et les seuls élèves à l’accueillir avec bienveillance sont des «ringards». Heureusement, il y a Johanna, jolie suédoise avec qui Benoît se lie d’amitié et dont il tombe sous le charme. Hélas, celle-ci s’éloigne peu à peu pour intégrer la bande de Charles. Sur les conseils de son oncle, Benoît organise une soirée et invite toute sa classe. L’occasion de devenir populaire et de retrouver Johanna

    La critique de Michel Decoux-Derycke: En 2009, Rudi Rosenberg réalise le court métrage "Aglaée". Géraldine Martineau y joue le rôle d'une handicapée, ne se laissant pas marcher sur les pieds et n'ayant pas sa langue dans la poche. La comédienne reprend le rôle dans "Le Nouveau", premier long métrage du réalisateur, elle est entourée de toute une bande de jeunes comédiens jouant leur premier film. Chapeau bas d'ailleurs à Rudi Rosenberg pour son casting. L'alchimie fonctionne bien entre les jeunes ainsi qu'avec le seul adulte (vraiment ?) présent tout au long du film, Max Boublil. 
    Le film dégage de la fraîcheur et de la spontanéité. C'est dû à une mise en scène dynamique alternant entre respect du scénario et improvisations. On a plaisir à suivre les aventures de toute cette bande de zozos. Surtout à travers les situations et les dialogues, on reconnaît des pans de sa propre vie. C'est sans doute ça qui nous fait plonger avec délectation dans le film. 
    "Le Nouveau" a remporté le Prix du Public au dernier Festival de Namur.

     Affiche Le Nouveau

    Lire aussi l'entretien avec Rudi Rosenberg

    « Les prémices du longEntretien: Rudi Rosenberg - Le Nouveau »

    Tags Tags : , ,