• Critique: Le Grand'Tour

    Le Grand'Tour, documenteur de Jérôme Le Maire

    Affiche Le Grand'Tour

    L'histoire: Une fanfare amateur s’est donné rendez-vous sur la place d’un petit village ardennais. Ils sont 10 hommes de la quarantaine, 10 amis. Ils ont décidé de se rendre au « carnaval du monde » de Stavelot. Une marche de 4 jours à travers bois, à la boussole, sac au dos et instruments en bandoulière, en rang par trois derrière leur étendard...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Une bande de potes en crise de la quarantaine qui vire même en crise d'adolescence avec un esprit de débauche festive dans un premier temps, pour basculer petit à petit sur des remises en question, la peur d'arrêter ce "grand tour" et replonger dans la routine quotidienne. Un film petit budget tourné vaille que vaille, il a fallu quatre ans pour que le film aboutisse sur les écrans. Des expressions bien liégeoises pour lesquelles un sous-titrage pourrait, par moments, être utile aux non-initiés. Si vous voulezd'embarquer dans un foot movie prenez le convoi en route et laissez-vous porter par le film.

    « Critique: Au-DelàEntretien: Nadine Labaki - Et maintenant, on va où ? »

    Tags Tags : , , , ,