• Critique: Le Goût des myrtilles

    Le Goût des myrtilles de Thomas De Thier avec Michel Piccoli, Natasha Parry, Arno

    L'histoire: A partir d’un certain âge, les jours commencent à se ressembler. Mais pour Jeanne et Michel, ce 3 juin ne ressemble à aucune autre journée. Ils ont rendez-vous pour leur pique-nique annuel dans la forêt. La journée est belle. Ils abandonnent l’auto et s’enfoncent dans les bois. Au cours d’une halte, Jeanne s’endort. A son réveil, le soleil est bas dans le ciel et son mari a disparu. L’obscurité gagne peu à peu la forêt.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Si le réalisateur cherche à se reconvertir, il peut frapper à la porte du Jardin Extraordinaire ou de National Geographic. Sa manière de filmer les animaux et la nature est très belle.

    Par contre, la partie fiction est complètement ratée. Le scénario tient en une ligne : un couple de personnes âgées partent en voiture vers la forêt pour accomplir une sorte de pèlerinage. A sa disposition, le réalisateur a deux très bons acteurs : Michel Piccoli et Natasha Parry. Le problème est qu'ils ne sont pas dirigés. Donc ils font n'importe quoi surtout Michel Piccoli. Celui-ci a l'air complètement perdu et c'est triste de le voir comme cela.

    Affiche Le Goût des myrtilles

     

    « Les Enfants Terribles: présentationCritique: The Loft »

    Tags Tags : , , , ,