• Critique: Le goût des merveilles

    Le goût des merveilles de Eric Besnard avec Virginie Efira, Benjamin Lavernhe, Lucie Fagedet,  Léo Lorléac'h, Hervé Pierre, Hiam Abbass, Laurent Bateau

    L'histoire: Au cœur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l’exploitation familiale. Un soir, elle manque d’écraser un inconnu au comportement singulier. Cet homme se révèle vite différent de la plupart des gens. Et sa capacité d’émerveillement pourrait bien changer la vie de Louise et de sa famille.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est le cinquième long métrage de Eric Besnard en seize ans. Son premier film, "Le Sourire du clown" avec Ticky Holgado et François Berléand, m'avait plu. Depuis lors, je n'avais plus vu un de ces films.
    J'aurais mieux fait de lire un bon livre ou d'aller me promener. Tellement c'est ennuyeux et convenu. Une jolie femme tombe par hasard sur un type un peu spécial et de là, naît une relation. Sauf qu'il y a un problème, le type est atteint du syndrome d'Asperger, une forme d'autisme. C'est la petite originalité. C'est Virginie Efira qui joue le rôle principal, celle de la jolie blonde sympa. Elle est en train de s'enfermer dans ce genre de rôle, certes lui permettant de tourner régulièrement mais qui va finir par lasser le spectateur.

    Affiche Le goût des merveilles

    « Critique: Comment c'est loinCritique: Au-delà des montagnes »

    Tags Tags : , , , , , , , ,