• Critique: Le Capital

    Le Capital de Costa-Navras avec Gad Elmaleh, Gabriel Byrne, Natacha Régnier, Céline Sallette, Liya Kebede, Hippolyte Girardot, Bernard Le Coq, Daniel Mesguich

    L'histoire: Lorsque le président de la Phénix Bank, première banque européenne, est victime d'un accident dû à un cancer des testicules, son protégé, Marc Tourneuil, est propulsé à la tête de la banque. Dirigeant peu scrupuleux et avide d'argent, il se retrouve confronté à l'offensive d'un fonds spéculatif américain prêt à tout pour rentabiliser son investissement.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est probablement le dernier long métrage de Costa-Gavras (79 ans) et malheureusement, il va ternir la réputation du réalisateur des grands films que sont  "Z", "L'Aveu", "Section spéciale", "La Main droite du diable", "Amen" ou encore "Le Couperet".
    La grosse erreur, c'est le choix de l'acteur principal: Gad Elmaleh. Complètement à côté de la plaque, on ne croit absolument pas à son personnage. Il se la joue (!?) sérieux et ça ne donne pas envie de rire.
    Les dialogues sont taillés à la hache et débités d'un ton sentencieux. La réalisation est sans aucun génie. Bref, une grosse catastrophe très, très loin des film dénonciateurs de Costa-Gravas.

    Affiche Le Capital

    « Critique: DreddCritique: Au-delà des collines »

    Tags Tags : , , , , , , , ,