• Critique: Land of Mine

    Land of mine (titre original: Under sandet) de Martin Zandvliet avec Roland Møller, Mikkel Boe Følsgaard, Laura Bro, Louis Hofmann, Joel Basman, Oskar Bökelmann, Emil Belton, Oskar Belton

    Affiche Land of Mine

    L'histoire: A la fin de la seconde guerre mondiale, les autorités danoises forcent des centaines de prisonniers allemands à désamorcer manuellement les millions de mines cachées sur les plages danoises au péril de leurs vies. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: "Land of mine", "Les Oubliés" pour nos amis français, devait sortir en Belgique en mars dernier mais les attentats de Bruxelles sont passés par là, repoussant la date de sortie de pratiquement un an. La raison invoquée était le thème du film.
    Le film est basé sur des faits réels qui se sont passés au Danemark juste après la Seconde Guerre mondiale et qui ont été cachés. Logique puisqu'il ne fallait surtout pas savoir que de jeunes Allemands, enrôlés de force par les nazis, servaient de démineurs pour enlever les mines disséminées par leurs compatriotes, tout au long des côtes danoises.
    C'est sobre, épuré et c'est justement ça qui fait qu'on est pris aux tripes.
    On se sent du côté danois: le sergent Rasmussen dirigeant les opérations, qui, au fil du temps, comprend que tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir, mais aussi du côté allemand: ces jeunes, qui ne voulaient pas la guerre, nous apparaissent comme ils sont vraiment, des ados qui ont envie de vivre des aventures de leur âge. C'est très bien réalisé et aussi très bien interprété.
    "Land of mine" a remporté en 2016 les Robert (l'équivalent des Magritte ou des César au Danemark) du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénario original.


    « Critique: La La LandGrand Prix UPCB 2016 : Toni Erdmann vainqueur »

    Tags Tags : , , , , , , , ,