• Critique: La Marche

    La Marche de Nabil Ben Yadir avec Olivier Gourmet, Lubna Azabal, Jamel Debbouze, Hafsia Herzi, Charlotte Le Bon, Tewfik Jallab, Vincent Rottiers

    L'histoire: En 1983,dans une France en proie à l'intolérance et aux actes de violence raciale, trois jeunes adolescents et le curé des Minguettes lancent une grande Marche pacifique pour l'égalité et contre le racisme, de plus de 1000 km entre Marseille et Paris. Malgré les difficultés et les résistances rencontrées, leur mouvement va faire naître un véritable élan d'espoir à la manière de Gandhi et Martin Luther King. Ils uniront à leur arrivée plus de 100 000 personnes venues de tous horizons, et donneront à la France son nouveau visage.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Deuxième long métrage de Nabil Ben Yadir, "La Marche" raconte l'histoire de la fameuse marche contre le racisme, en France, de 1983. Cela part d'un bon sentiment, c'est plein de bonnes intentions mais que c'est monotone. Par moments, on s'ennuie à suivre les marcheurs, faute d'avoir centré le film sur seulement deux ou trois personnages forts. Ici, tout le monde a sa part. Comme si Nabil Ben Yadir n'avait voulu froisser personne. Concernant le casting, il est plutôt pas mal. Toutefois, il y a le problème Jamel Debbouze. On comprend pourquoi il est là, c'est principalement pour attirer les jeunes vers le film. Mais son cabotinage est insupportable et insupporte.
    Au final, on se dit qu'un documentaire basé sur des images d'archives et des témoignages des protagonistes aurait été mieux.

    Affiche La Marche

    « Critique: Baby BalloonEOP 2013: la quotidienne (29 novembre) »

    Tags Tags : , , , , , , , ,