• Critique: La Loi du Marché

    La Loi du Marché de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, Yves Ory, Karine De Mirbeck, Matthieu Schaller, Xavier Mathieu, Noël Mairot, Catherine Saint-Bonnet, Roland Thomin, Hakima Makoudi, Tevi Lawson

    L'histoire: A 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ? 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Dès les premières images, on est happé par le film. Thierry doit se justifier devant un conseiller de Pôle Emploi. Il vient de terminer une formation de grutier mais ne peut être engagé parce qu'il n'a jamais travaillé sur un chantier. Il essaie de faire comprendre au conseiller qu'il ne peut être tenu pour responsable de cet état de fait. D'autant plus qu'il va se retrouver rapidement avec 500€ à la fin de chaque mois. Il pose la question: "comment vais-je faire avec ces 500€ ?" Evidemment, le conseiller de Pôle Emploi ne sait que répondre. Lui qui est dans la logique de son administration et qui ne va pas voir son salaire diminuer tout simplement parce qu'on l'a mal renseigné. Tout au long du film, on va suivre Thierry dans ses démarches pour trouver un emploi, dans sa vie familiale, dans ses loisirs et enfin, dans son emploi de vigile de supermarché. Toutes les scènes sont criantes de vérité. Je pourrais toutes les citer mais celle avec la banquière est particulièrement hallucinante, elle lui fait remarquer qu'avec ses maigres allocations, il ne va plus pouvoir assurer les traites de sa maison. Après son laïus, elle lui propose carrément de vendre sa maison, le seul bien que Thierry possède. Bien sûr, bien sûr ! Si la banquière fait son travail, sa proposition est révoltante. En pensant l'aider, elle va l'enfoncer encore un peu plus.

    Vous le savez sans doute déjà ou alors vous étiez sur une autre planète ce dernier mois, Vincent Lindon est le seul acteur professionnel de "La Loi du Marché". Il est plus qu'extraordinaire, il est fantastique dans le rôle de Thierry. Surtout il met un visage sur tous ces millions de chômeurs anonymes qui tentent, tous les jours, de survivre dans la jungle du marché de l'emploi. Son Prix d'interprétation masculine à Cannes est très amplement mérité. C'est d'ailleurs la première fois qu'il est récompensé. Etonnant quand on sait qu'il a déjà démontré son grand talent dans bien des rôles. C'est aussi une récompense pour un acteur qui ne choisit jamais la facilité, qui fait des choix radicaux. Mais si Vincent Lindon est aussi bon dans le rôle de Thierry, c'est parce qu'il a, en face de lui, des non-professionnels l'ayant mis en danger, l'ayant obligé à puiser au plus profond de lui-même.
    Courrez voir ce film, le meilleur de cette première partie d'année.

    Affiche La Loi du Marché

    « Critique: Un FrançaisEntretien: Erika Sainte (BRFF 2015) »

    Tags Tags : , , , , , ,