• Critique: La Cinquième Saison

    La Cinquième Saison de Peter Brosens et Jessica Woodworth avec Aurélia Poirier, Sam Louwyck, Django Schrevens, Peter Van den Begin, Gill Vancompernolle, Damien Marchal

    L'histoire: Une mystérieuse calamité frappe un village belge dans les Ardennes: le printemps refuse de venir. Le cycle de la nature est brisé. Alice et Thomas, deux adolescents du village, vont se battre pour donner un sens à leur vie dans un monde qui s'effondre autour d'eux...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est le premier film que je vois du duo Peter Brosens-Jessica Woodworth. De plus, je l'ai vu une journée d'hiver froide et neigeuse ce qui a rendu l'expérience plutôt intéressante. C'est une très belle fable, noire mais poétique et bien orchestrée. Un jour, le printemps ne revient plus, la végétation dort toujours au moment où elle est sensée sortir de terre. L'homme récolte ainsi le poison qu'il a semé durant des décennies. Les habitants du village perdent la tête, cherchent un coupable, les superstitions resurgissent et les seuls à garder la tête sur les épaules sont un philosophe et deux adolescents (le seul message d'espoir du film). C'est un message très fort que nous délivre les réalisateurs. Ce film est original, très bien filmé. J'ai beaucoup aimé la prestation des acteurs et en particulier celle de Sam Louwyck.

    Affiche La Cinquième Saison

    « Entretien: Kadija Leclère - Le Sac de farineCritique: The Master »