• Critique: L'Extraordinaire Voyage du Fakir

    L'Extraordinaire Voyage du Fakir (titre original: The Extraordinary Journey of the Fakir) de Ken Scott avec Dhanush, Bérénice Bejo, Stefano Cassetti, Barkhad Abdi, Ben Miller, Erin Moriarty, Abel Jafri, Gérard Jugnot, Sarah-Jeanne Labrosse
    Comédie - Aventure, France, 100', sortie le 30/05/2018, distribué par Telescope

    Affiche L'Extraordinaire Voyage du Fakir

    L'histoire: Un tour malicieux du destin envoie en France Ajatashatru, un fakir de New Delhi. Il y tombe aussitôt amoureux d'une Parisienne. Expulsé accidentellement du pays en compagnie de clandestins africains puis trimballé aux quatre coins de l'Europe, le magicien doit faire l'impossible pour retrouver celle qui a conquis son coeur. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le réalisateur Ken Scott nous avait gratifié, en 2011, du tout bon "Starbuck". Deux ans plus tard, c'est lui-même qui a réalisé le dispensable remake de son film, intitulé "Delivery Man". Ici, il adapte un best-seller, "L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea", traduit dans plus de trente pays.
    Le long métrage, plein d'humour, de tendresse et poésie, est une comédie trépidante qui nous fait voyager de New Delhi à Paris, en passant par Londres, Rome ou la Libye. On se régale devant cette fable dénonçant l’égoïsme régnant dans nos sociétés, oubliant souvent l’aspect humain au profit de préoccupations uniquement basées sur la société de consommation.
    Sur l'écran, la superstar indienne Dhanush s’en donne à coeur joie et nous entraîne dans un déluge de couleurs, de sourires avec une pincée de romance et un soupçon de musique indienne
    . Dans la distribution, hasard de la co-production, on retrouve Bérénice Bejo et Gérard Jugnot. Autre hasard, cette fois du tournage, on reconnaît l'intérieur caractéristique de l'Hôtel Métropole à Bruxelles mais qui fait office, dans le film, d'hôtel de Rome.
    Au final, nous avons un cinéma, léger, joyeux et plein d’amusement, de temps en temps, on en a besoin !

    « Critique: Demi-soeursÇa Est Du Belge ! 14 »

    Tags Tags : , , , , ,