• Critique: L'amour rend aveugle - court métrage

    L'amour rend aveugle, court métrage de Sabine Crossen avec Cédric Maruani, Eliza Calmat, Franck Boss 

    L'histoire: Tristan est ophtalmologiste. L'une de ses patientes, Angèle, perd la vue, c'est fréquent. Qu'elle l'invite à prendre un verre et qu'ils finissent mariés avec un enfant, ça l'est moins. Mais quand Tristan apprend qu'en plus de sa cécité, Angèle est condamnée, c'en est trop. Le seul regret d'Angèle est de n'avoir jamais pu voir le visage de leur fils, Benjamin. Jusqu'où Tristan sera capable d'aller, quels interdits sera-t-il prêt à braver pour accomplir la dernière volonté de celle qu'il aime ?

     La critique de Michel Decoux-Derycke: Réalisé par Sabine Crossen ("Brice de Nice", "Bienvenue à bord", "Un village presque parfait", "Duo d'escrocs"),  c'est un court métrage traitant du sacrifice. Jusqu'où peut-on aller dans ce sacrifice ? C'est intéressant à voir et bien filmé. Sabine Crossen a aussi choisi des acteurs quelque peu atypiques. Oui, l'acteur n'est pas un play-boy mais y a-t-il besoin d'être play-boy pour être acteur ?
    "L'amour rend aveugle"  a remporté cinq prix dont celui du Meilleur court métrage et Meilleur réalisateur aux Angel Awards à Monaco ainsi que celui de la Meilleure réalisatrice aux Best Shorts Compétition.

    Affiche L'amour rend aveugle



     



     



    « Concours La Tierra Roja (clos)Critique: Entre amis »

    Tags Tags : , , , ,