• Critique: L'Affaire SK1

    L'Affaire SK1 de Frédéric Tellier avec Raphael Personnaz, Michel Vuillermoz, Olivier Gourmet, Nathalie Baye, Thierry Neuvic

    L'histoire: Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas à la Police Judiciaire, 36 quai des Orfèvres, Brigade Criminelle. Sa première enquête porte sur l’assassinat d’une jeune fille. Son travail l’amène à étudier des dossiers similaires qu’il est le seul à connecter ensemble. Il est vite confronté à la réalité du travail d’enquêteur: le manque de moyens, les longs horaires, la bureaucratie… Pendant 8 ans, obsédé par cette enquête, il traquera ce tueur en série auquel personne ne croit.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le film s’inspire de la traque de Guy Georges, le tueur de l'Est parisien, qui a sévi pendant les années 80 et 90. Si le réalisateur pensait rendre hommage aux victimes du serial killer et aux policiers l'ayant traqué, c'est complètement raté.
    La réalisation est molle, il n'y a aucun rythme, le scénario faible et l'interprétation affligeante. A ce propos, les acteurs ont-ils été dirigés ? Pourtant, on en retrouve de bons tels que Michel Vuillermoz, Olivier Gourmet ou Nathalie Baye. C'est pénible de les voir s'enfoncer dans la médiocrité. Quant aux dialogues, ils sont déclamés avec des phrases d'une longueur incroyable, cela manque totalement de naturel.

    Le sujet était prometteur mais traité de cette façon, c'est indigne.

    Affiche L'Affaire SK1

    « Concours The Go Go Boys (clos)Critique: Les Héritiers »

    Tags Tags : , , , , , , , ,