• Critique: Kin - Le Commencement

    Kin: Le Commencement (titre original: Kin) de Jonathan et Josh Baker avec  Myles Truitt, James Franco, Zoë Kravitz, Carrie Coon, Jack Reynor, Dennis Quaid, Jonathan Cherry
    Action, Etats-Unis, 102', sortie le 19/09/2018, distribué par Belga

    Affiche Kin

    L'histoire: Eli, jeune adolescent, découvre par hasard une arme surpuissante, d’origine inconnue, qu’il ramène chez lui. Mais passé l’amusement, Eli réalise qu’on ne soustrait pas impunément une arme aussi redoutable : il se retrouve recherché par des criminels, par le FBI, et par ceux qui semblent être les propriétaires légitimes de l’arme futuriste. Accompagné de son grand frère et d’une jeune danseuse, Eli n’a d’autres choix que de fuir, emportant avec lui un seul bagage : cette mystérieuse arme…

    La critique: C'est le premier long métrage des frères Baker, il est tiré du court métrage "Bag Man" réalisé en 2014. Ce n'est franchement pas une réussite, plus qu'un film d'action mâtiné de science-fiction, on est devant un drame familial lent dénué d'humour.
    D'un pur point de vue cinématographique, c'est vraiment pauvre: dialogues inconsistants, personnages fades, direction d'acteurs plus que médiocre et surtout narration tellement peu subtile que l'on sait prévoir ce qui va se passer la minute d'après.
    En plus, on est agacé par une thématique du film: celui ayant le plus gros flingue gagne, une loi du plus fort malvenue et traitée de manière stupide. Tout ça pour terminer sur une fin ouverte pour provoquer une suite en cas de succès, franchement, on préfèrerait que cela s'arrête là.

    « Ça Est Du Belge ! 18Critique: Ramen Shop »

    Tags Tags : , , , , , , ,