• Critique: Joy

    Joy de David O'Russel avec Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Isabella Rossellini, Virginia Madsen, Edgar Ramirez, Diane Ladd, Jimmy Jean-Louis

    L'histoire: Joy est empêtrée dans les difficultés familiales et financières. Un jour, elle invente la serpillière magique et là, vont commencer les galères pour tenter de vendre ce produit. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est le septième film en cinq ans pour David O'Russel. Il adapte ici une partie de la vie de Joy Mangano, l'inventrice de la serpillière magique. Si le point de départ est intéressant, David O'Russel charge tellement la mule que le menu devient indigeste. A tel point qu'on ne sait plus bien où le réalisateur veut en venir. Parle-t-il de la condition de la femme ? De l'esprit d'entreprise aux Etats-Unis ? De la vie dans une famille frappadingue ? Le casting (Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Isabella Rossellini, Bradley Cooper, Diane Ladd) est pas mal du tout mais cela ne suffit pas à emmener le film vers les sommets.
    Comme quoi une bonne histoire + un bon casting ne signifie pas nécessairement un bon film à l'arrivée. 

    Affiche Joy

    « Oscars 2016: sans surprisesCritique: Creed - L'Héritage de Rocky Balboa »

    Tags Tags : , , , , , , ,