• Critique: Je suis à vous tout de suite

    Je suis à vous tout de suite de Baya Kasmi avec Vimala Pons, Mehdi Djaadi, Agnès Jaoui, Ramzy Bédia, Anémone, Laurent Capelluto, Claudia Tagbo, Camélia Jordana

    L'histoire: Hanna, 30 ans, du charme, ne sait pas dire non. Elle est atteinte de la névrose de la gentillesse. Ce drôle de syndrome familial touche aussi son père, Omar, "épicier social" et sa mère, Simone, "psy à domicile". Avec son frère Hakim, focalisé sur ses racines algériennes et sa religion, le courant ne passe plus vraiment. Mais un événement imprévu oblige Hanna et Hakim à se retrouver...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Baya Kasmi est connue en tant que scénariste: "Le nom des gens" de Michel Leclerc, "Hippocrate" de Thomas Lilti ainsi que des épisodes de séries TV. En 2011, elle réalise un court métrage, "J'aurais pu être une pute". Forte de cette expérience, elle se lance dans un long métrage qui nous occupe maintenant.
    Cette comédie a de bonnes idées, de la fraîcheur et de la joie de vivre. C'est, par moments, maladroit et un peu fouillis comme souvent dans les premiers films. Baya Kasmi veut parler de trop de sujets, conséquence, certains sont traités vite, vite.
    Un des points forts est le casting: Vimala Pons, Ramzy Bedia, Agnès Jaoui, Laurent Capelluto, Camélia Jordana, Mehdi Djaadi ou encore Anémone. Vimala Pons (Hanna Belkacem), que j'avais déjà vue cette année dans "Comme un avion" et qui m'avait tapé dans l'oeil, est épatante dans son rôle de jeune femme ne sachant pas dire non. Sa simplicité de jeu et son naturel donnent un certain ton au film. Comme d'habitude, Laurent Capelluto (Paul) joue juste, il est drôle et émouvant en médecin amoureux d'Hanna. Quant à Mehdi Djaadi (Dieudonné alias Hakim Belkacem), aperçu dans "Comme un avion" cité plus haut, c'est une découverte. Tiraillé entre sa famille et la religion, il est tout en nuances.
    Bref, un premier film intéressant, amusant et surprenant par la réunion d'acteurs venant de divers horizons.

    Affiche Je suis à vous tout de suite

    « Critique: RegressionCritique: Le Fils de Saul »

    Tags Tags : , , , , , , , ,