• Critique: Ixcanul

    Ixcanul de Jayro Bustamante avec Maria Mercedes, Maria Telon, Manuel Antun, Justo Lorenzo, Marvin Coroy, Leo Antun

    L'histoire: Maria, une Maya de 17 ans, vit sur la pente d'un volcan actif au Guatemala. Un mariage arrangé l'attend. Bien que Maria rêve de voir la ville, son statut de femme indigène ne l'autorise pas à voir le monde moderne. Plus tard, à la suite de complications durant sa grossesse, le monde moderne va la sauver, mais à quel prix...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est la première fois que je vois un film guatémaltèque, on ne peut pas dire que cela me laissera un grand souvenir. Pourtant, le sujet est intéressant. Mais le jeu des acteurs quasi atone, le rythme très lent ont fait que j'ai vite décroché. 
    Le film a remporté le Prix Alfred Bauer à Berlin ainsi que le Grand Prix du meilleur film à Gand. Une nouvelle fois, cela confirme qu'il y a toujours matière à discussion dans les palmarès.

    Affiche Ixcanul

    « Critique: Chelli (TEFF 2015)Critique: Le Prodige »

    Tags Tags : , , , , , , ,