• Critique: I Feel Good

    I Feel Good de Benoît Delépine et Gustave Kerven avec Jean Dujardin, Yolande Moreau, Jean-Benoît Ugeux, Jana Bittnerova, Joseph Dahan, Lou Castel, Xavier Mathieu
    Comédie, France, 103', sortie le 26/09/2018, distribué par Cinéart

    Affiche I Feel Good

     

    L'histoire: Monique dirige une communauté Emmaüs près de Pau. Après plusieurs années d’absence, elle voit débarquer son frère, Jacques, un bon à rien qui n’a qu’une obsession : trouver l’idée qui le rendra riche. Plus que des retrouvailles familiales, ce sont deux visions du monde qui s’affrontent.

    La critique: Le duo Benoît Delépine-Gustave Kerven est un des piliers de la Présipauté de Groland. Une folie douce et une critique sous-jacente de notre société émane de ces capsules de l'émission mythique de Canal+. Elle a déteint sur leur cinéma. Ensemble, ils ont coécrit et coréalisé huit longs métrages avec celui qui nous occupe aujourd'hui.
    "I Feel Good" a
    borde de multiples sujets sur le monde actuel et les images de réussite véhiculée en France comme dans tout pays où une consommation à outrance a de grosses répercussions. Le film tombe bien en cette période de Macronie où l'individualisme est érigé en dogme par le Président français. Le message est encore plus fort puisque l'action se situe dans une communauté d'Emmaüs où échouent les oubliés, les rejetés du capitalisme ainsi que tout ce que les gens jettent après avoir consommé plus que de raison.
    Jean Dujardin est la tête d'affiche, l'attente était donc grande et au final, on est un peu déçu. L'Oscarisé joue trop son Dujardin, il n'arrive pas à s'éloigner de lui-même. Comme il a, en face de lui, Yolande Moreau jouant toujours de manière semblable quel que ce soit le film, cela donne un couple bizarre.
    En fait, le fond, un pamphlet cinématographique, est digne d'intérêt mais la forme laisse à désirer.


    « Lëtzebuerger Filmpraïs 2018: Gutland deux fois récompenséCritique: Un Peuple et son roi »

    Tags Tags : , , , , , , , ,