• Critique: Hippocrate

    Hippocrate de Thomas Lilti avec Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin, Félix Moati, Marianne Denicourt, Philippe Rebbot

    Affiche Hippocrate

    L'histoire: Benjamin fait son premier stage d’interne dans le service de son père mais rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles, des médecins, et du personnel. Son initiation commence.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le réalisateur Thomas Lilti sait de quoi il parle dans "Hippocrate" puisqu'il est lui-même médecin et pratique cette profession en même temps que celle de cinéaste. Il a déjà réalisé un long métrage "Les Yeux bandés", c'était en 2007. Un septennat plus tard, il revient avec un film le concernant directement. En prenant comme base l'arrivée d'un jeune interne, il brosse un portrait saisissant de la vie d'un service dans un hôpital public. L'on s'aperçoit que les problèmes sont multiples et que les surmonter, malgré la bonne volonté des médecins et des infirmières, est difficile. Si cela se passe en France, le constat est le même en Belgique.
    Le jeune interne est joué par Vincent Lacoste qui livre une belle prestation, on sent l'inquiétude du jeune interne derrière ses gestes et ses décisions. Reda Kateb, en médecin un peu pièce rapportée, est très bien. Sans oublier les rôles secondaires tels que Jacques Gamblin, Marianne Denicourt ou Philippe Rebbot.

    « Les Enfants Terribles: création d'un Jury PublicBNP Paribas Fortis FILM DAYS: le programme »

    Tags Tags : , , , , , , ,