• Critique: Gintama (BIFFF 2018)

    Gintama, long métrage, réalisation: Yûichi Fukuda, scénario: Yûichi Fukuda, distribution: Kanna Hashimoto, Masaki Okada, Masaki Suda, Masami Nagasawa, Shun Oguri
    Comédie - Action - Aventure, Japon, 131'

    Affiche Gintama

    L'histoire: A l’époque Edo, les samurai étaient respectés de tous, mais la venue des Amanto (aliens) a entraîné la déchéance des samurai avec l’interdiction du port de l’épée. Mais un jeune garçon du nom de Sataka Gintoki, décide de vivre à sa manière en devenant un free lancer, en acceptant des petits boulots pour rendre service. Accompagné de ses deux amis Kagura et Shinpachi, ils vivent et se battent en tant que hors-la-loi.


    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est la première adaptation du manga éponyme de Hideaki Sorachi avec des acteurs réels. Sorti le 14 juillet 2017, il a été leader au box-office japonais lors de son premier week-end d'exploitation, en fin d'année, "Gintama" a terminé 11ème avec un peu plus de 33 millions de dollars en recettes.
    Qu'est-ce que je me suis amusé, diverti, régalé de cette japonaiserie ! Les vingt, vingt-cinq premières minutes, je n'ai pas compté tellement elles sont passées vite, sont complètement délirantes, elles posent les bases du film. Celui-ci va continuer sur un bon rythme alternant scènes drôles, scènes d'action, dialogues humoristiques, clins d'yeux aux séries japonaises. Avec des personnages tous aussi dingos l'un que l'autre. J'ai juste un petit reproche à faire, un quart d'heure en moins n'aurait pas fait de tort, cela aurait encore plus dynamisé "Gintama".
    Pour terminer, je ne comprends pas que ce genre de film soit absent des salles belges alors que, tout au long de l'année, on se tape des comédies françaises inodores, incolores et insipides.

    « Critique: Ghostland (BIFFF 2018)Critique: Jungle (BIFFF 2018) »

    Tags Tags : , , , , , , ,