• Critique: Geronimo

    Geronimo de Tony Gatlif avec Céline Sallette, David Murgia, Rachid Yous, Aksel Ustun, Tim Seyfi, Nailia Harzoune, Vincent Heneine

    L'histoire: Sud de la France. Dans la chaleur du mois d'août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre. Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d'origine turque s'échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan. Leur fuite met le feu aux poudres entre deux clans. Lorsque l'affrontement éclate en joutes et battles musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: C'est du Tony Gatlif pur jus, c'est foutraque. A certains moments, le film part dans tous les sens mais on en sort envoûté, la tête pleine d'images et de sons. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Geronimo n'est pas un homme, c'est une femme. Céline Sallette, l'actrice française en pleine ascension, interprète de belle manière le rôle. Elle a une incroyable présence, une belle énergie et une grande justesse de jeu.
    Je retiens aussi une superbe scène: la battle musicale et dansante à la West Side Story. Cela éclate de partout dans un ballet hypnotique de couleurs et de rythmes.

    Affiche Geronimo

    Lire aussi l'entretien avec Céline Sallette

    « Critique: Benoît Brisefer - les Taxis RougesEntretien: Céline Sallette »

    Tags Tags : , , , , , , , ,