• Critique: Final Portrait

    Final Portrait de Stanley Tucci avec Geoffrey Rush,  Armie Hammer, Clémence Poésy,  Tony Shalhoub, Sylvie Testud, James Faulkner, Kerry Shale, Philippe Spall
    Biopic - Comédie dramatique, Royaume-Uni, 90', sortie le 09/05/2018, distribué par Cinemien, Hors compétition Berlinale 2017 - Sélection Gand 2017

    Affiche Final Portrait

    L'histoire: Grand ami du peintre Alberto Giacometti, le critique d’art américain James Lord accepte, après de nombreux refus, de poser pour le maître. Les séances tournent rapidement à la confrontation entre ces deux fortes personnalités.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: "Final Portrait" est un film respectable. Tous les aspects concordent pour ne pas provoquer une réaction de rejet du public, abreuvé depuis des décennies de des portraits d’artistes hyper-consensuels. Ainsi, notre accès à Alberto Giacometti, sur la fin de sa vie, nous est proposé au travers d'un jeune Américain. L'artiste veut en faire un portrait censé prendre quelques jours, cela va durer beaucoup plus longtemps. Ce dispositif nous permet de mieux comprendre les tourments de la création. On va ainsi suivre, à la fois, la vie artistique et la vie privée de Alberto Giacometti, vie plutôt compliquée.
    L'interprète principal est le tout bon Geoffrey Rush, il a bien cerné le personnage et lui apporte le petit grain de folie nécessaire. Le jeune Américain est Armie Hammer un peu écrasé par Geoffrey Rush. Il y a aussi deux actrices françaises: Clémence Poésy et Sylvie Testud, l'une joue la prostituée-maîtresse de Giacometti, l'autre la femme officielle, toutes deux s'en tirent bien.
    Au final, nous avons une comédie plutôt attachante, ponctué de quelques moments d'humour.

    « Très Court International Film Festival: la 20ème éditionCritique: Les Bienheureux »

    Tags Tags : , , , , , ,