• Critique: Fatima

    Fatima de Philippe Faucon avec Soria Zeroual, Zita Hanrot, Kenza Noah Aïche

    L'histoire: Fatima vit seule avec ses deux filles: Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont son moteur, sa fierté, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu'il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Adapté du livre "Prière à la lune", petit recueil de poèmes, pensées et fragments divers, de Fatima Elayoubi, le film de Philippe Faucon a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs lors du dernier Festival de Cannes.
    Le précédent et tout bon long métrage de Philippe Faucon, "La Désintégration", racontait le chemin vers le terrorisme de jeunes gens ne reconnaissant pas la société dans laquelle ils vivent. Avec "Fatima", on est dans l'intime. L'intimité de trois Marocaines vivant dans la région lyonnaise: une mère et ses deux filles (l'une bientôt à l'Université, l'autre faisant sa crise d'adolescence). Un point de départ intéressant. Malheureusement, les bonnes intentions ne font pas les bons films. La faute à quoi ? A la mise en scène quasi documentaire ou au mauvais jeu des actrices, beaucoup des deux sans doute. Alors que le film est plutôt court (75 minutes), il semble interminable.

    Affiche Fatima

    « Critique: Un début prometteurFIFF 2015: jour 3 - Gaëlle George »

    Tags Tags : , , , ,