• Critique: Everybody Knows

    Everybody Knows (titre original: Todos lo saben) de Asghar Farhadi avec Penélope Cruz, Javier Bardem, Ricardo Darín, Bárbara Lennie, Eduard Fernández, Inma Cuesta
    Drame, Espagne, 130', distribué par Cinéart, Film d'Ouverture Cannes 2018

    Affiche Everybody Knows

    L'histoire: A l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au coeur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Après la France et "Le passé", Asghar Farhasi pose sa caméra en Espagne avec "Everybody Knows". Tout était réuni pour un grand film, un drame psychologique sur fond de secrets de famille, un casting cinq étoiles, des décors naturels sublimes, etc... A l'arrivée, c'est une sacrée déception.
    De ce film, je retiens l'interprétation. Javier Bardem et Ricardo Darin sont impeccables, par contre, je trouve Pénelope Cruz un peu trop mère éplorée. Le problème est que le scénario, écrit par le réalisateur lui-même, est trop prévisible, trop classique comme si Asghar Farhadi était un écolier s'appliquant à bien faire ses devoirs. Cela manque de force, de puissance, de suspens. Le mystère est rapidement résolu, les coups de théâtre et rebondissements sont attendus. La mise en place des personnages et de la situation n’en finit pas, à partir du mariage, on croit que la sauce prend mais non, cela retombe aussitôt. Tout le monde est potentiellement impliqué mais on se fiche assez vite de ce qui va se passer, on attend la fin en pensant à autre chose. En fait, on s’ennuie. J'ai également trouvé la fin bizarre: la fille, retrouvée, est évidemment dans un état pitoyable mais personne ne semble s'en soucier, on ne lui pose aucune question sur son rapt comme si elle avait juste eu un petit bobo.



    « Critique: Sans un bruitCritique: MILF »

    Tags Tags : , , , , , ,