• Critique: Espèces menacées (FIFF 2017)

    Espèces menacées de Gilles Bourdos avec Alice Isaaz, Vincent Rottiers, Grégory Gadebois, Suzanne Clément, Eric Elmosnino, Alice de Lencquesaing, Carlo Brandt, Agathe Dronne, Pauline Etienne, Frédéric Pierrot

    Affiche Espèces menacées

    L'histoire: Trois destins familiaux entrelacés. Joséphine et Tomaz viennent de se marier dans l’allégresse. Mais bientôt, derrière le bonheur solaire des époux, les parents de Joséphine vont découvrir une réalité plus sombre. Mélanie, elle, annonce à ses parents qu’elle attend un bébé mais le père de l’enfant n’a pas du tout le profil du gendre idéal ! De son côté, Anthony, étudiant lunaire et malheureux en amour, va devoir prendre en charge sa mère, devenue soudainement incontrôlable. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Le cinquième long métrage de Gilles Bourdos ("Renoir") est l'adaptation de nouvelles de Richard Bausch, un romancier américain, peu connu dans nos contrées. C'est un risque pris par le réalisateur, adapter des nouvelles n'est pas simple. Dans un livre, on passe d'une nouvelle à l'autre sans trop de souci, on comprend directement la démarche, par contre, au cinéma, il faut du liant sinon cela ressemble diablement à un film à sketches. Et justement, c'est ce qui se passe dans ce film produit par les frères Dardenne, c'est une suite de scènes pendant lesquelles on se demande où en sont les personnages et nous qui regardons cela, aussi.
    Certains comédiens (ils sont très peu !) sortent un peu du lot parce qu'ils ont du métier, parce qu'ils veulent faire vivre leur personnage mais ça ne va pas plus loin. De ce magma indigeste, j'en ressors Suzanne Clément, l'actrice québecoise à l'aise, bien dans ses baskets quel que soit le pays où elle joue : Québec, Belgique, France. Autre acteur à épingler, Grégory Gadebois dans un rôle difficile de père se posant beaucoup de questions sur les amours de sa fille.
    Bref, un film qui aurait pu être mais qui n'est pas, dommage parce que la matière était là: la complexité des liens familiaux.

    « Les Enfants Terribles 2017: le 5ème anniversaireCritique: Maryline (FIFF 2017) »

    Tags Tags : , , , , , , ,