• Critique: En liberté ! (FIFF 2018)

    En liberté ! de Pierre Salvadori avec Adèle Haenel, Pio Marmaï, Audrey Tautou, Vincent Elbaz, Damien Bonnard, Hocine Choutri, Jackee Toto, Olivier Bossuet
    Comédie, France, 107', Compétition officielle FIFF 2018 - Quinzaine des réalisateurs Cannes 2018

    Affiche En liberté ! (FIFF 2018)

    L'histoire: Yvonne, jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.

    La critique: Pas besoin de paradis artificiels pour apprécier la dernière comédie de Pierre Salvadori. Avec "En liberté !", on est constamment sous euphorisants tellement le film est bien troussé, tellement on passe de bon moment en bon moment. Cela fait longtemps qu’une comédie française n'avait été aussi libre de tout carcan, osant télescoper à un rythme soutenu le burlesque potache, la réplique qui tue, le gag cartoon, des dialogues drôles,  des situations ubuesques ! Il y a quelque chose de jubilatoire à voir cette histoire.
    Le film s'ouvre sur une parodie qui voit un super-flic (Vincent Elbaz) venir à bout, à une seule main, d’un gang de narcotrafiquants. La bagarre est sanglante, le bilan ­humain lourd, mais dans la salle, on s’en fiche, parce qu’il est clair que ce n’est qu’une histoire. Plus inattendu est le public auquel elle s’adresse: un petit garçon à qui, chaque soir, sa maman raconte les exploits de son papa, mort récemment. Elle aussi policière, Yvonne (Adèle Haenel) ne vit pas grand-chose d’autre que son veuvage.
    Justement, parlons d'Adèle Haenel, toujours dans des films sérieux et constamment avec un air revêche, elle change ici de registre, elle est irrésistiblement drôle. Après ce long métrage, plus personne ne la verra de la même façon. D'ailleurs, tout le reste de la distribution est à l'avenant, ne se prenant pas au sérieux, entraînant le spectateur dans un tourbillon de rires.
    "En liberté !" me donne envie d'encore croire à la comédie française, souvent malmenée ces derniers temps.

    « Critique: Sauvage (FIFF 2018)Critique: Voyez comme on danse (FIFF 2018) »

    Tags Tags : , , , , , , ,