• Critique: El Ciudadano Ilustre

    El Ciudadano Ilustre de Gastón Duprat et Mariano Cohn avec Oscar Martinez, Dady Brieva, Andrea Frigerio, Belén Chavanne, Nora Navas

    Affiche El Ciudadano Ilustre

    L'histoire: L’Argentin Daniel Montovani, lauréat du Prix Nobel de littérature, vit en Europe depuis plus de trente ans. Alors qu'il refuse systématiquement les multiples sollicitations dont il est l’objet, il décide d'accepter l'invitation reçue de sa petite ville natale souhaitant le faire citoyen d'honneur. Mais est-ce vraiment une bonne idée de revenir à Salas dont les habitants sont devenus à leur insu les personnages de ses romans ?

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Il est peu courant qu'un film argentin arrive dans les salles belges. Alors quand il y a en un, on en profite parce que ce sont le plus souvent de bons films. C'est le cas avec "El Ciudadano Ilustre" ("Citoyen d'honneur" en France). J'ai un coup de coeur pour ce film caustique, malin et subtil.
    Il faut dire que les deux réalisateurs ont imaginé un ressort plus qu'intéressant: le retour au village d'un écrivain Prix Nobel (joué par Oscar Martinez), un retour au passé avant la réussite et la gloire. Certaines scènes sont plutôt cocasses : les discours au centre municipal, un défilé sur un camion de pompier, un concours de peinture avec une ribambelle de croûtes, etc.. Tous les petits travers provinciaux sont mis en avant: l’inculture, le profit personnel, la cupidité, l’envie, le ressentiment des différents protagonistes. Et au fur et à mesure, on apprend en creux les travers de ce prix Nobel revenu de tout. Tout le monde en prend pour son grade, la nature humaine est décrite férocement, sans concession, sans exagération. Tout est équilibré, pertinent.
    Le film a notamment remporté le Goya du meilleur film étranger en langue espagnole, la Coupe Volpi à Venise pour Oscar Martinez.

    « Cannes 2017: la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs et de la Semaine de la CritiqueEtre juré au FIFF ? »

    Tags Tags : , , , , , , ,