• Critique: Double face (FIFF 2017)

    Double face (titre original: Het Tweede gelaat) de Jan Verheyen avec Koen De Bouw, Werner De Smedt, Sofie Hoflack, Greg Timmermans, Eric Godon

    Affiche Double face

    L'histoire: L'amitié entre les commissaires Vincke et Verstuyft, autrefois inconditionnelle, est sérieusement mise à mal quand ils se trouvent confrontés à une série de meurtres macabres. Les choses ne font qu'empirer entre eux quand Verstuyft tombe sous le charme d'une victime survivante. Le tueur en série a quant à lui une nouvelle proie dans son collimateur...

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Depuis quelques années au FIFF, il y a un Focus Cinéma belge flamand. L'occasion pour les francophones de découvrir le cinéma du nord du pays. C'est donc dans ce cadre que "Double face" a été projeté, il sortira dans les salles en Belgique le 25 octobre prochain.
    Vous le savez sans doute, du moins ceux qui me lisent régulièrement, j'ai un à priori favorable sur le cinéma flamand. Je trouve qu'il est plus varié, qu'il ose plus que le cinéma francophone même si cela est en train de changer petit à petit, les francophones sont en train de rattraper leur retard. Ici, nous avons affaire à un bon policier lorgnant largement du côté US mais avec une subtilité européenne. Un bon mix pour ne pas  se taper un film bêtement manichéen. Le scénario n'est pas trop mal ficelé: la chasse d'un tueur en série avec des rebondissements, quelques fausses pistes, un conflit entre flics amis dans la vie. Cela ne casse pas trois pattes à un canard mais on passe un bon moment. La réalisation est dynamique, Jan Verheyen a, à son actif, plus de dizaine de longs métrages répartis sur 25 ans, il sait y faire. L'acteur principal, Koen De Bouw, est une tête connue pour qui a vu quelques films flamands.
    J'ai passé deux heures intéressantes sans trop me prendre la tête, quelquefois, c'est ça qu'on demande au cinéma.

    « Critique: Maryline (FIFF 2017)Critique: Petit Paysan (FIFF 2017) »

    Tags Tags : , , , , , ,