• Critique: Do not disturb

    Do not disturb de et avec Yvan Attal, Laetitia Casta, François Cluzet, Charlotte Gainsbourg, Asia Argento, Joey Starr

    L'histoire: Un soir, Jeff débarque sans prévenir chez Ben. Pour célébrer ces retrouvailles et distraire son vieux copain de sa vie rangée, Jeff l'entraîne dans une fête. Sur place, une discussion évoque un festival de porno amateur et lidée prend vite l'allure d'un pari : Jeff et Ben coucheront ensemble sous l'oeil d'une caméra. Ce n'est ni gay ni porno, ce sera de l'Art ! Le lendemain, impossible de se dégonfler. Rien ne les arrêtera, sauf peut-être la femme de Ben, l'hétérosexualité ou certaines questions mécaniques...

    La critique: C'est le remake de "Humpday" de Lynn Shelton, film indépendant américain primé à Sundance et à Deauville. Yvan Attal se démarque quelque peu en étoffant le rôle de la femme de Ben.
    Le film nous interroge sur notre sexualité. Par exemple, peut-on coucher avec son meilleur ami ? Malheureusement, Yvan Attal ne nous donne pas de réponses. Il nous laisse dans le vide. Il y aussi des scènes qui m'ont dérangé comme celle du début où Ben fait l'amour avec sa femme, cela sonne complètement faux ou celle où Charlotte Gainsbourg joue la lesbienne trash, on n'y croit pas.

    Affiche Do not disturb

    « Critique: ZindeeqCritique: Le Magasin des suicides »

    Tags Tags : , , , , , ,