• Critique: Dheepan

    Dheepan de Jacques Audiard avec Jesuthasan Antonythasan, Kalieaswari Srinivasan, Claudine Vinasithamby, Vincent Rottiers, Marc Zinga, Jesuthasan Antonythasan

    L'histoire: Fuyant la guerre civile au Sri Lanka, un ancien soldat, une jeune femme et une petite fille se font passer pour une famille. Réfugiés en France dans une cité sensible, se connaissant à peine, ils tentent de construire un foyer.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Chaque année, à Cannes, c'est la même rengaine, le palmarès est discuté. Logique vu l'hyper-médiatisation du Festival, chacun veut donner son avis que ce soit sur la Croisette ou à l'extérieur. "Dheepan" n'échappe pas à cette règle et je vais y ajouter mon grain de sel. Je le dis tout net, ce n'est pas une Palme d'or. C'est même le moins bon film de Jacques Audiard. Celui-ci répète les mêmes erreurs que dans "De rouille et d'os", il ouvre des pistes mais ne les referme pas.
    Le postulat de départ est intéressant, Un ancien combattant tamoul (Dheepan) tente l'aventure européenne et pour obtenir l'asile politique, se compose une famille avec une femme (Yalini) et une gamine (Illayaal), trouvées dans un camp de réfugiés. Arrivée en France, la famille, après quelques moments difficiles, se retrouve dans une cité mise sous la coupe des gangs. C'est là que je ne crois plus à l'histoire, comment l'homme, parlant à peine le français, se retrouve-t-il concierge ? En plus, il doit trier les lettres, non pas que je le soupçonne d'être analphabète mais j'ai comme un gros doute.
    De plus, Jacques Audiard commence avec un film social, ensuite un film de banlieue pour terminer sur un film d'action. Avec une fin ridicule au possible, qui n'aide vraiment pas à la compréhension du film .
    Toutefois, il y a quelques moments dignes d'intérêt. La relation se nouant entre Yalini et Brahim, un repris de justice (Vincent Rottiers), porteur d'un bracelet électronique et devant séjourner chez son père. Aussi les rares scènes où apparaît Youssouf (Marc Zinga).

    Affiche Dheepan

    « Critique: Sinister 2Gand 2015: 15 titres divulgués »

    Tags Tags : , , , , , ,