• Critique: Demain tout commence

    Demain tout commence de Hugo Gélin avec Omar Sy, Clémence Poésy, Antoine Bertrand, Karl Farrer, Gloria Colston, Ashley Walters

    Affiche Demain tout commence

    L'histoire: Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. Huit ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Remake de "Ni repris ni échangé", comédie mexicaine réalisée en 2013, "Demain tout commence" n'est pas un film très convaincant. Omar Sy fait du Omar Sy, c'est-à-dire qu'on se marre à ses pitreries, quand il rit, on rit aussi tellement son rire est communicatif mais quand il doit jouer le drame, ça ne va pas, il y a comme qui dirait un hiatus. Gloria Colston (Gloria, la petite fille) n'est pas mal du tout ainsi que Antoine Bertrand (Bernie), l'ami gay un peu caricatural tout de même. 
    Le problème est qu'à vouloir absolument nous émouvoir, le film perd, au fil du temps, de sa sincérité et devient indigeste. La première partie du film est longue et pas assez contextualisée, huit années passent sans que l'on voie vraiment la différence à part quand Gloria grandit. La seconde partie vire dans une émotion très tire-larmes, très appuyée. Un peu plus de finesse n'aurait pas fait de mal...

    « Entretien: Jessica Woodworth - King of the BelgiansCritique: Carole Matthieu »

    Tags Tags : , , , , , ,