• Critique: Daddy Cool

    Daddy Cool (titre original: Infinitely Polar Bear) de Maya Forbes avec Mark Ruffalo, Zoe Saldana, Keir Dullea, Mary O'Rourke, William Xifaras,Wallace Wolodarsky, Beth Dixon

    L'histoire: Entre fous rires et crises de larmes, Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’il forme avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour partir à New-York reprendre ses études, la jeune femme n'a pas d'autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres…

    La critique de Michel Decoux-Derycke: La réalisatrice Maya Forbes, dont c'est le premier long métrage, connaît bien la bipolarité puisque son père en a souffert. Ce qui donne au film une authenticité et une sincérité que peu d'autres atteignent. Surtout elle choisit d'aller vers l'espoir, le positif. Certes, il y a des moments tristes car il ne faut pas oublier que la bipolarité, c'est aussi descendre au plus bas. Aussi l'on voit bien les problèmes qu'engendrent cette maladie mentale dans la vie de couple et de famille. Parce que même si le «malade» a la volonté de se soigner, la femme et les enfants en prennent plein la g...
    Ce qui fait aussi la force du film, c'est l'interprète principal: Mark Ruffalo (Cameron qui est aussi le prénom du père de la réalisatrice). Il livre une prestation extraordinaire, pleine de justesse. Il est bien secondé par Zoe Saldana (Maggie, la femme de Cameron) ainsi que par Ashley Aufderheide et Imogene Wolodarsky (Faith et Amelia, les deux enfants). Dans la vie, Imogene Wolodarsky est la fille de Maya Forbes.
    Au final, c’est une très belle chronique sur la bipolarité et la reconstruction familiale.

    Affiche Daddy Cool

    « Critique: Tu dors NicoleCritique: Amy »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,