• Critique: Comme nos parents

    Comme nos parents (titre original: Como Nossos Pais) de Laís Bodanzky avec Clarisse Abujamra, Jorge Mautner, Annalara Prates, Maria Riberio, Felipe Rocha, Sophia Valverde, Paulo Vilhena

    Affiche Comme nos parents

    L'histoire: Rosa aspire à être parfaite: dans son travail, en tant que mère, fille, épouse, amante… et plus elle essaie, plus elle a le sentiment que tout lui échappe. Fille d’intellectuels idéalistes et mère de deux pré-adolescentes, elle se sent piégée par les exigences de deux générations. Sa vie bascule lorsque sa mère lui révèle un secret qui la pousse à découvrir qui elle est réellement.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Franchement, j'attendais beaucoup plus de ce film brésilien passé par la Berlinale 2017. Le début est bien, un dîner de famille où quelques piques sont balancées, où l'on comprend que la mère est quelqu'un de pas simple. La pluie arrivant, tout le monde rentre dans la maison et là, cette fameuse mère balance tout à trac un secret déstabilisant un des membres de la famille. A ce moment, je me dis que le film est parti et bien parti, je vais vivre 90 minutes intenses, pleines de découvertes. Sauf que ça ne va plus, ça se perd dans des circonvolutions, rien ne bouge, rien n'avance. Je m'ennuie, pensant sérieusement à partir pour respirer l'air frais. Je tiendrai jusqu'au bout mais que ce fût dur !

    « Critique: Viceroy's HouseEnsors 2017: les nominations documentaires et courts métrages »

    Tags Tags : , , , , , , ,