• Critique: Chocolat

    Chocolat de Roschdy Zem avec Omar Sy, James Thierrée, Olivier Gourmet, Noémie Lvovsky, Frédéric Pierrot

    L'histoire: Le destin du clown Chocolat, premier artiste noir de la scène française. 

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Quand il réalise, Roschdy Zem varie les sujets. Les relations entre juifs et musulmans dans "Mauvaise Foi", l'erreur judiciaire dans "Omar m'a tuer", le body-building dans "Bodybuilder" et ici, le premier clown noir dans "Chocolat". Chocolat, c'est Omar Sy et là est le problème. On voit trop que c'est Omar Sy, il n'arrive pas à s'effacer derrière son personnage. Au contraire de Footit, le partenaire joué par James Thierrée, le petit-fils de Charlie Chaplin, qui livre une très belle prestation. Peut-être parce qu'il baigne depuis toujours dans le milieu du cirque. Cette différence, qui aurait pu enrichir le film, le dessert. Pourtant, il y avait matière à faire un grand film sur la condition des Noirs au 19ème siècle, tout en racontant une belle histoire, mais Roschdy Zem passe à côté. Dommage !

    Affiche Chocolat

    « Gala du cinéma québecoix 2016: Xavier Dolan meilleur acteur ?Concours scénario BIFFF: le lauréat »

    Tags Tags : , , , , , ,