• Critique: Cherchez la femme

    Cherchez la femme de Sou Abadi avec Félix Moati, Camelia Jordana, William Lebghil, Anne Alvaro, Miki Manojlovic

    Affiche Cherchez la femme

    L'histoire: Armand et Leila sont en couple. Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d’un long séjour au Yémen, qui l’a radicalement transformé. Apprenant la relation amoureuse, il décide de séquestrer sa sœur pour l’éloigner d’Armand. Armand n’a pas le choix, s’il veut s’introduire chez Mahmoud, il doit enfiler le tchador. Le lendemain, une femme en tchador arpente les rues de Paris… Elle s’appelle Schéhérazade…

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Premier long métrage de Sou Abadi, Française d'origine iranienne, "Cherchez la femme" aborde le thème de la radicalisation sous le couvert de la comédie. Et pour une fois, je ne dirais pas de mal d'une comédie française. Ce film est une bonne surprise. C'est drôle, subversif, sans que cela soit contre l'Islam. Au contraire, cela dénonce ceux qui détournent la religion pour mieux contrôler leur entourage. Une plaie dans la religion quelle qu'elle soit, la religion ne doit pas être un moyen de contrainte, de coercition. Cela doit plutôt être un moyen d'ouverture, d'apaisement, de réflexion.
    L'un des atouts du film, c'est le casting, il y a une belle alchimie: Félix Moati ("Médecin de campagne", "Valentin Valentin"), Camélia Jordana ("Bird People", "Je suis à vous tout de suite"), William Lebghil ou encore Anne Alvaro.
    En fait, Sou Abadi se permet de nous faire sourire et rire sur un sujet faisant peur.


    « 3 ans de 6néma !Critique: Pop Aye »