• Critique: Chemin de croix

    Chemin de croix (titre original: Kreuzweg) de Dietrich Brüggemann avec Lea van Acken, Anna Brüggemann, Lucie Aron, Moritz Knapp, Birge Schade, Florian Stetter, Sven Taddicken

    L'histoire: Maria, 14 ans, vit dans une famille catholique fondamentaliste. A la maison comme à l’école, son quotidien est régi par les préceptes religieux. Entièrement dévouée à Dieu, elle n’a qu’un rêve: devenir une sainte. Suivant l’exemple de Jésus, elle entame son propre chemin de croix dont rien ni personne ne peut la détourner.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Rarement l'influence de la religion et les effets qu'elle peut avoir sur un esprit faible aura été montré avec autant de réalisme et de force au cinéma. La mise en scène est d'une maîtrise absolue. Le film est divisé en quatorze chapitres. Tous en plans séquences représentant les quatorze étapes du chemin de croix de Jésus avant la crucifixion mis en parallèle du calvaire de la jeune héroîne, Maria. Il y a seulement quatre mouvements de caméra, dans trois scènes: celle de la confirmation, celle de l'hôpital et la dernière.
    La jeune Lea van Acken, c'est son premier film, est exceptionnelle. D'ailleurs, tout le casting est réussi. Du prêtre à la mère en passant par le père, l'amie de la famille. Tous interprètent leur rôle avec une justesse incroyable.
    Le scénario, très bien écrit, est d'une extrême précision, c'est de la fine dentelle. Il a été récompensé par l'Ours d'argent du meilleur scénario au dernier Festival de Berlin. 
    C'est un parfait exemple de la manipulation, à la fois, malsaine et séduisante de l'intégrisme des religions, quelles qu'elle soient. De ce film, vous ne sortirez pas indemne avec aussi la tête pleine de questions.

    Affiche Chemin de croix

    « Critique: 20,000 Days on EarthCritique: Vie Sauvage »

    Tags Tags : , , , , , , , ,