• Critique: Black Coal

    Black Coal (titre original: Bai ri yan huo) de Diao Yinan avec Liao Fan, Gwei Lun-mei, Wang Xue-bing, Yu Ailei, Wang Jing-chun, Jing-yang Ni

    L'histoire: En 1999, un employé d'une carrière minière est retrouvé assassiné et son corps dispersé aux quatre coins de la Mandchourie. L'inspecteur Zhang mène l'enquête, mais doit rapidement abandonner l'affaire après avoir été blessé lors de l'interpellation des principaux suspects. Cinq ans plus tard, deux nouveaux meurtres sont commis dans la région, tous deux liés à l'épouse de la première victime. Devenu agent de sécurité, Zhang décide de reprendre du service. Son enquête l'amène à se rapprocher dangereusement de la mystérieuse jeune femme.

    La critique de Michel Decoux-Derycke: Black Coal a remporté l'Ours d'or du Meilleur film ainsi que l'Ours d'argent du Meilleur acteur pour Liao Fen au dernier Festival de Berlin. Ce n'est toujours gage de qualité puisqu'on le sait, les voies d'un Jury sont impénétrables.
    Ce polar chinois et hongkongais est beau visuellement mais au final, on s'ennuie. Il y a trop de longues scènes théâtrales où le temps semble figé. Le peu de scènes dynamiques n'inverse pas la tendance. Cela dit, le réalisateur dresse le portrait d'une Chine contemporaine déboussolée avec quelques références au communisme. 

    Affiche Black Coal

    « Critique: Stonehearst AsylumCritique: Still the Water »

    Tags Tags : , , , , , , , ,